Social TV : interactions, réseaux et choses politiques share
back to to

Social TV : interactions, réseaux et choses politiques

4 mars 2013

Ça peut changer beaucoup ! Cela permet de faire vivre une émission avant, pendant et après sa diffusion, de mieux connaitre l’audience mais aussi d’aller à la rencontre d’un public qui n’est pas forcément celui de l’émission.

Cela permet de donner la parole à l’audience, mais pas dans un seul sens. Lorsque des tweets sont diffusés dans une émission de débat politique, c’est une conversation inédite et multidirectionnelle qui se met en place : entre l’audience et l’équipe de l’émission, entre l’audience et les invités lorsque les animateurs rebondissent et font réagir le plateau aux messages et entre l’audience elle-même. C’est particulièrement intéressant de voir les débats se développer en parallèle de l’émission, sur des axes pas forcément creusés, se continuer le lendemain de la diffusion ou encore passer de Twitter à Facebook. Tout comme il est passionnant de voir les internautes spécialisés dans un domaine répondre, préciser, réfuter les propos d’un invités et des discussions parfois très précises s’engager.

Et cela permet de prouver que certains sujets passionnent. Quand on voit Des Paroles et des Actes générer plus de 40.000 tweets, cela confirme l’intérêt impressionnant des utilisateurs de réseaux pour la chose politique. Et cela prépare les nouveaux usages qui vont être possibles avec la TV connectée, dont la TV sociale est l’un des premiers pas.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email