Stephen Wolfram : « Il n’y a pas de différence entre l’intelligence et le simple calcul informatique » share
back to to

Stephen Wolfram : « Il n'y a pas de différence entre l'intelligence et le simple calcul informatique »

29 juillet 2015

Scientifique accompli (il est diplômé en physique théorique, puis s’est tourné vers l’informatique), Stephen Wolfram fait part de l’état de ses réflexions sur l’intelligence artificielle dans une interview-fleuve à Gigaom.

Sur l’intelligence artificielle, le scientifique britannique livre ses interrogations sur le sens du terme en lui-même. Que qualifie-t-on d’« intelligence artificielle » ? Est-ce seulement « l’automatisation des activités intellectuelles faites par les humains » ?

En vérité, pour Wolfram, l’intelligence est sans doute une notion plus vaste que ce que nous pensons :

« Nous n’avons pas vraiment une définition abstraite de l’intelligence, parce que nous n’avons en fait qu’un seul exemple que nous pensons comme tel, à savoir l’intelligence humaine. (…) Il n’y a pas de différence entre l’intelligence et le simple calcul informatique »

En partant de ce principe, Wolfram explique le changement que cela suppose dans notre façon d’appréhender l’intelligence :

« Vous ne pouvez pas dire “ceci est un esprit, et ceci n’en est pas un”. Maintenant, vous pouvez dire “ceci est un esprit humain, et ceci n’en est pas un”. C’est une petite différence, mais quand vous la faites, vous sous-entendez que c’est un esprit qui fonctionne d’une certaine façon. »

Pour retrouver toutes les réflexions de Stephen Wolfram, rendez-vous sur Gigaom.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email