Sur Internet, les humains sont pour la première fois plus nombreux que les robots share
back to to

Sur Internet, les humains sont pour la première fois plus nombreux que les robots

11 décembre 2015

En 2015, le trafic Internet aura été généré en majorité par les humains, et non plus par les robots. Une première en quatre ans, constate The Atlantic.

En 2015, les humains auront été responsables de 52% du trafic en ligne, contre 39% il y a deux ans, selon les résultats d’une étude menée par Imperva Incapsula.

Parmi les robots, l’étude distingue les « bons », moteurs de nos flux RSS et de nos recherches en ligne qui jouent en faveur de l’évolution générale du web, des « mauvais », à savoir ceux qui déroberaient nos données. Si la part relative de l’activité Internet liée aux « bons » robots a décliné, celle liée aux « mauvais » est quant à elle restée équivalente.

« Nous sommes face à un cas dans lequel les bons robots n’ont pas tenu le rythme face à la croissance du trafic liée aux humains et aux mauvais robots », explique Incapsula.

Une baisse particulièrement visible sur les sites dits « populaires », pour lesquels le trafic lié aux humains a énormément augmenté, en particulier du fait de la croissance globale du nombre d’internautes

Plus d’informations avec l’article de The Atlantic.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email