Les technologies du sommeil vont-elles accroitre le fossé entre riches et pauvres ? share
back to to

Les technologies du sommeil vont-elles accroitre le fossé entre riches et pauvres ?

26 janvier 2016

Après les applications mobiles, les objets connectés permettant d’améliorer son sommeil ont fait sensation au dernier CES de Las Vegas. Des technologies qui pourraient agrandir le fossé entre les plus riches et les moins fortunés d’entre nous, prévient Motherboard.

Les technologies permettant de réduire ses heures de sommeil sans en perdre la qualité arrivent peu à peu sur le marché. Mais pour l’instant, elles s’avèrent encore être très coûteuses. Ce qui fait dire à Motherboard que ces dernières ne feront qu’accroître les écarts de richesses entre les plus fortunés et les plus démunis : seuls les premiers peuvent en effet profiter d’heures d’éveil supplémentaires qui, converties en heures de productivité, leur permettraient de créer des revenus complémentaires.

Poursuivant dans cette logique, le sommeil pourrait devenir un handicap, comme le souligne Marcelo Rinesi, de l’Institut pour l’éthique et les technologies émergentes :

« Le sommeil n’est pas une maladie, mais d’ici 50 ans, on pourrait entendre les gens dire ’Oh, pauvre de lui : il n’a pas d’autre choix que d’être inconscient 8 heures par jour’. »

Et d’ajouter : « Nous n’avons pas l’habitude que les riches aient une expérience biologique de vie complètement différente de la nôtre. »

Jusqu’à aujourd’hui ? 

La suite de l’article ici.

 

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email