Trouvez votre candidat républicain idéal

15 février 2012

Alex Howard, consultant en gouvernement 2.0 pour le journal O’Reilly, se demande dans un billet publié le 15 décembre 2011, pourquoi il n’existe pas une application pour trouver la personnalité politique qui nous convient le mieux. Ou de l’art de donner du sens aux données.

Le succès de l’application OkCupid, qui vous permet de trouver automatiquement votre âme sœur grâce à une analyse des données des autres utilisateurs, a frappé Alex Howard. Le consultant souligne qu’un outil de data mining (en français, exploration des données) appliqué à la candidature républicaine pourrait aider les citoyens américains à s’y retrouver parmi les différentes personnalités en lice.

Réponse : il existe déjà une application de ce genre. OkCandidate vous propose le candidat républicain le plus proche de vos opinions politiques.  Comment cela fonctionne-t-il ? Vous devez répondre à  une série de questions comme « Pensez-vous que les taxes fédérales doivent être augmentées, diminuées ou rester au même niveau ? ».  Ou encore « A quoi devrait ressembler la sécurité sociale dans une trentaine d’années ? ». A la fin du questionnaire, l’application vous propose un score de compatibilité avec les différents candidats républicains :

D’autres y ont pensé, notamment la start-up ElectNext à Philadelphie. Le but ? Permettre aux citoyens de mieux voter, en connaissance de cause. Mais comment les questionnaires, déterminants pour l’utilisation des données ensuite, sont-ils construits ? Keya Danenbaum, cofondatrice d’ElectNext, explique que les questions sont basées sur des sondages politiques existants et que des experts en politique d’Harvard ont été consultés. Enfin, les candidats à l’élection sont eux-mêmes soumis au questionnaire. Toutes ces caractéristiques permettent ensuite de créer un algorithme pour faire correspondre les candidats et les électeurs.

La collecte, l’analyse et l’utilisation des données par des dispositifs comme ElectNext vont avoir de plus en plus d’impact : ils pourraient permettre à  Barack Obama d’être réélu. Le data mining : une compétence nécessaire pour gagner les prochaines élections aux Etats-Unis ? C’est ce que prédit Alistair Croll, cofondateur de l’incubateur de start-up Year One Lab :

« Après Eisenhower, il était impossible de gagner une élection sans utiliser la radio. Après John Fitzgerald Kennedy, vous ne pouviez pas gagner une élection sans la télévision. Après Barack Obama, vous ne pouviez pas gagner une élection sans les réseaux sociaux. En 2012, vous ne pourrez plus gagner une élection sans le Big Data ».

 

Pour aller plus loin

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email