Les blogs Tumblr, un nouvel échappatoire pour les activistes en herbe share
back to to

Les blogs Tumblr, un nouvel échappatoire pour les activistes en herbe

23 décembre 2014

Tumblr, c’est plus de 215 millions de blogs dont la moitié sont tenus par les 15-34 ans, selon comScore, une entreprise spécialisée dans l’analyse des réseaux. Ce sont surtout 64% d’utilisateurs qui se disent sensibles aux causes sociales et politiques et qui utilisent le site de blogging à ces fins. Alors que les réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter sont utilisés pour leur capacité à mettre en relation des personnes, Tumblr, lui, est utilisé pour se connecter à des sujets et des intérêts politiques ou sociaux. Le New York Times revient sur les spécificités de l’activisme à la mode Tumblr.

Le 9 août 2014, Michael Brown, un Afro-Américain âgé de 18 ans, non-armé au moment des faits, a été abattu par six coups de feu tirés par Darren Wilson, policier à Ferguson (Missouri). Fin novembre, la décision du Grand Jury de ne pas inculper le policier pour meurtre a non seulement provoqué des émeutes, enflammé la toile mais a aussi réveillé des velléités d’activisme chez les plus jeunes. Un outil en particulier est apparu comme le fer de lance de cet activisme en ligne multiforme : Tumblr. Le site de blogging est devenu « un échappatoire addictif de l’activisme”, explique Philip Howard, 44 ans, directeur du projet de recherche sur l’activisme digital à l’Université de Washington.

Les jeunes utilisateurs ont nourris leurs billets de blog, d’articles de journaux recomposés, de gifs, d’images savamment référencées, de dessins animés, de vignettes sur le drame de Ferguson, ainsi que des billets sur de nombreux thèmes parmi lesquels l’identité, les inégalités, la violence policière ou encore le racisme. « Longtemps, les membres de la génération Y ont été découragés », constate Zellie Thomas, 30 ans et créateur du blog Black Culture. « Maintenant avec les médias sociaux, ils se sentent capables de prendre la parole, comme si leur voix était désormais entendue. Et Tumblr est une plateforme formidable qui diffuse tous types de médias ».

Tumblr est aussi le miroir de la diversité. « Vous pouvez créer votre propre identité via Tumblr » explique Moya Bailey, 31 ans, postdoctorante spécialisée dans les études féminines et les humanités digitales. « Je vois une plus grande diversité d’images sur Tumblr que partout ailleurs. C’est un de ces rares espaces où des gros, des trans, des trans de couleur sont reconnus et célébrés », conclut-elle.

Pour retrouver l’article du New York Times, cliquez ici.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email