Un droit à la suppression des données personnelles share
back to to

Un droit à la suppression des données personnelles

28 octobre 2011

La confiance des citoyens est l’une des conditions nécessaires au succès de la démocratie électronique. La protection des données à caractère personnel et leur stockage constituent donc un enjeu important étant donné l’évolution des technologies et le développement des réseaux sociaux. Nombreux sont ceux qui souhaitent légiférer pour garantir le respect de la vie privée ou pour que l’anonymat soit élevé au rang de droit constitutionnel, de droit de l’homme ou encore garantir l’autodestruction automatique des informations publiées sur le web via des dates d’expiration.

Il faut surtout, selon moi, pouvoir décider quelles sont les informations que nous souhaitons effacer, au moment où nous le souhaitons. Plutôt qu’un droit hypothétique à l’oubli, c’est un droit à la suppression des données personnelles que nous devrions défendre.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email