Un emprunt public pour booster le Très haut débit en France share
back to to

Un emprunt public pour booster le Très haut débit en France

24 décembre 2014

Suite aux accords signés le 19 décembre dernier à Bercy, la Banque européenne d’investissement mobilise 750 millions d’euros pour soutenir la France dans le développement du Très Haut Débit. En retard dans ses objectifs, le pays commence à reculer en la matière dans les classements internationaux. Une information relayée par Numerama.

L’objectif du projet, qui s’aligne avec l’un des axes du projet de loi Macron présenté début décembre : couvrir 100% du territoire français en accès Internet à très haut débit d’ici 2022.

« Facilitateur et pragmatique, ce financement permettra aux collectivités territoriales de mettre en oeuvre les investissements nécessaires à l’accès au THD des zones rurales à faible densité de population, tout en bénéficiant de conditions financières avantageuses grâce à la notation triple A de la BEI », selon l’institution.

La mission France Très Haut Débit (France THD) sera chargée de piloter l’ensemble du programme et de débloquer les prêts auprès des 5 banques françaises concernées : le Crédit Mutuel Arkéa, le Groupe BPCE, La Banque Postale, le groupe Crédit Agricole et la Société Générale. Accordés sur une durée maximale de 25 ans, les prêts bénéficieront d’une possibilité de différé d’amortissement sur 5 ans et de taux différents selon les projets.

Cette initiative rejoint la validation, mardi dernier, de 28 projets de collectivités locales du développement du THD par Matignon. Ces projets représentent à ce stade un investissement public de plus de 4 milliards d’euros, dont plus d’un milliard de subventions de l’Etat. 

Le principal enjeu ? Favoriser l’innovation et l’attractivité de zones encore isolées, pour lesquelles le financement public a jusqu’à présent fait défaut. Et doter les collectivités locales du rôle normalement attribué aux opérateurs privés, dans les zones les moins rentables.

Pour retrouver l’article de Numerama, c’est par ici.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email