Un gant robotique pour apprendre à dessiner share
back to to

Un gant robotique pour apprendre à dessiner

2 février 2015

Vous en rêviez ? Un designer danois l’a fait : ce gant robotique déniché par Wired prend votre main en charge pour vous apprendre les gestes du bon dessinateur. Une expérience qui permet à Saurabh Datta d’explorer les interactions homme-machine. 

C’est dans le cadre de son projet de thèse que le designer Saurabh Datta a mis au point cette curieuse prothèse pour nos mains. Son objectif : aider l’apprentissage de certains gestes en nous les « faisant faire » via des pressions haptiques. Et étudier nos réactions : si nos premiers traits au crayon sont guidés par une machine, apprendra-t-on le dessin plus vite ? Autrement dit, est-ce que l’action de cette prothèse peut aider à façonner la mémoire de nos muscles ?

Fabriqué en une semaine, ce prototype assez « brut » n’a pas pour objectif d’être commercialisé. Mais c’est un formidable outil d’analyse des interactions homme-machine, comme l’explique le designer : 

« Le but de ce système est de comprendre les négociations que les gens font avec les machines, lorsqu’ils ont les mêmes objectifs mais des façons de faire différentes : comment ils coopèrent ou se confrontent ».

Au cours d’une première expérience, Saurabh Datta a constaté que la plupart des gens étaient mal à l’aise lorsque la machine était en contrôle total : ils luttaient contre la force haptique, ajustant leur poignet pour retrouver le confort de leurs propres gestes. Dans une seconde expérience, la machine apprenait à composer avec le comportement de l’apprenant pour arriver à des compromis.

Avec cette étude, le designer espère mettre au point des lignes directrices pour la conception des futures interactions homme-machine. Au moment où les robots obtiennent un pouvoir de décision croissant sur le sort des humains, les chercheurs en design ont fort à faire pour maintenir un statu quo désirable entre l’homme et la machine. Mais ils ne sont pas les seuls : les juristes, les psychologues et même les philosophes ont chacun leur rôle à jouer.

Pour en savoir plus, c’est par ici sur la page du projet.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email