Un grand chantier qui n’est qu’à ses débuts ! share
back to to

Un grand chantier qui n’est qu’à ses débuts !

28 octobre 2011

« Permettre au citoyen d’accompagner les décisions, voire de les contester, implique de lui donner les moyens d’exercer ses droits, ce qui nécessite une communication réellement interactive en partie à inventer » : dix ans avant même que n’émerge le concept d’e-gouvernement, le visionnaire Rodolphe Pesce, ancien maire de Valence (1977-1995), en donnait déjà une définition.

Modernisation des processus démocratiques et administratifs grâce aux technologies de l’information et de la communication (TIC), le e-gouvernement est, comme le résume très bien Eric Legale une « évolution majeure des processus démocratiques et administratifs par l’introduction des notions d’ouverture, de transparence et de participation ».

« Les usagers ne veulent pas numériser la relation, mais que le numérique améliore la relation » révèlent toutes les enquêtes (enquête CDC 2008, par exemple). Améliorer l’accès aux services publics, améliorer leur fonctionnement interne, permettre d’en contrôler l’action par des organismes indépendants, ou encore en rendre certaines données publiques (comme l’ont fait Rennes et sa métropole récemment) pour améliorer la vie des citoyens : voilà bien tous les enjeux de l’e-gouvernance, ce grand chantier, qui n’est qu’à ses débuts !

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email