Un nouveau bras pour 500 dollars

19 août 2013

Votre oreille ou votre cartilage endommagés, remis à neufs, et même en mieux : on ne compte plus les promesses de l’impression 3D appliquée à la santé. Alors que les mouvements du corps sont de mieux en mieux modélisés et mécanisés pour être exécutés par des robots, les prothèses sont naturellement de la partie et changent des vies, qu’elles parviennent à refaire marcher un canard ou même à rendre son bras à une petite fille. 

Surtout, le premier avantage de l’impression 3D est la diminution radicale du coût de production d’objets pourtant très personnalisables. C’est en surfant sur cette propriété qu’Easton LaChappelle, un jeune américain de 17 ans, a pu mettre au point un bras articulé coûtant la bagatelle de 500 dollars, nous apprend MobileMag. La prothèse, qui nécessite un temps d’entraînement, est commandée par les ondes émises par le cerveau. Son prix le met à la portée d’un assez large public, notamment dans les pays en développement.

Pour en savoir plus, ne manquez pas la présentation de cette invention dans la vidéo ci-dessous !

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email