Un robot auto-stoppeur sur les routes canadiennes share
back to to

Un robot auto-stoppeur sur les routes canadiennes

22 juillet 2014

On vous parle souvent des robots qui améliorent notre quotidien, comme par exemple celui qui assiste les personnes âgées. HitchBOT, lui ne promet rien de tel, et on s’interroge même sur son utilité ! Parti pour explorer le Canada, d’Hilifax à Victoria, il trace son chemin pour tenter de « se faire des amis et avoir des conversations intéressantes », nous apprend un communiqué daté du 13 juin. Une étrange histoire relatée dans son carnet de bord.

 « Comme vous pouvez l’imaginer, les robots ne peuvent pas avoir de permis de conduire, donc je ferai tout (mon périple) en auto-stop », prévient-il sur son site.

Le message est passé : il a besoin de nous, les humains, pour réaliser son voyage. Très organisé, il a déjà ses pages Facebook, Twitter et Instagram pour que l’on puisse suivre ses aventures lorsqu’il commencera son road trip, le 27 juillet. Conçu par David Smitch de l’Université de Mcmaster et Fauke Zeller de l’Université de Ryerson, il est surtout le fruit d’un travail artistique et interdisciplinaire à la croisée des humanités numériques et des sciences computationnelles.

Dépendant des humains, il conversera avec les automobilistes grâce à sa base de données de connaissances extraites de ses lectures sur Wikipedia.

Véritable R2-D2 (voir son profil dans la vidéo ci-dessous) et quelque peu anecdotique dans ses fonctionnalités, il questionne pourtant un point essentiel de la robotique : si nous nous interrogeons toujours sur la confiance que nous pouvons accorder à nos automates, que penser de la leur, à notre sujet ? Dans la littérature de science-fiction, les ouvrages cathartiques questionnent bien plus notre assurance vis-à-vis de nos propres créations, à l’image de Frankenstein, que celle des robots vis-à-vis de l’espèce humaine… peut-être parce que nous ne les voyons pas comme nos égaux. Faillible, inquiet, suspicieux, l’humain se fiant souvent à ses intuitions saura-t-il apprivoiser HitchBOT et l’aider dans son périple ? Ses concepteurs en doutent ! A suivre.

Pour lire le road trip de hitchBOT, c’est ici.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email