Un serious game pour apprendre la géopolitique share
back to to

Un serious game pour apprendre la géopolitique

5 février 2014

Apprendre la géopolitique au lycée peut paraître difficile et s’avérer un véritable challenge pour les enseignants. Pourtant cette discipline touche directement l’actualité et les journalistes rivalisent aujourd’hui d’idées pour rendre accessibles et ludiques les enjeux politiques. Dans le même esprit, Eric Nelson, un professeur de sciences sociales américain a développé un serious game pour intéresser ses étudiants aux actualités. Explications avec Mashable.

Fantasy Geopolitics est un serious game, c’est à dire un outil d’apprentissage conçu comme un jeu avec dans l’idéal un gameplay engageant. Les utilisateurs doivent ainsi pouvoir aller à leur rythme et développer leur propre méthode d’apprentissage, tout en s’amusant.

L’idée d’Eric Nelson était de rendre l’actualité ludique tout en incitant les jeunes à échanger, partager et critiquer le fond des articles pour qu’ils s’intéressent à la géopolitique des pays. 

Le principe du jeu ? Une première session invite les joueurs à sélectionner trois pays dont ils vont devoir suivre les informations en utilisant l’application du New York Times, Times Developer Network. Les joueurs vont également sur le site de leur enseignant pour visualiser le nombre de mentions de leurs pays dans les news afin d’enrichir leur contenu. 

Résultat, les étudiants échangent sur leurs pays et en deviennent « fans », ce qui les incite à en apprendre toujours plus sur les enjeux politiques, à développer un regard critique et un sens de l’argumentation.

Cette expérience de gamification des cours avait déjà été testée sur la plateforme 4.0 Schools, une organisation d’enseignants cherchant de nouvelles méthodes d’apprentissage en lien avec des outils numériques.

Pour en savoir plus, c’est ici dans Mashable.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email