Un tournoi de foot pour robots

1 juillet 2013

Ce sont plus de 1 000 robots de 40 nationalités différentes qui s’affrontent autour d’un ballon à la RoboCup raconte le Guardian. Une initiative qui peut pour l’instant faire sourire mais la mission que se sont donnés les organisateurs du tournoi est très sérieuse : composer une équipe capable de battre les gagnants de la coupe du monde d’ici à 2050.

Il s’agit d’un véritable défi pour les participants qui doivent concevoir des robots à la fois performants en termes de déplacements mais qui doivent également faire fonctionner en parallèle des programmes et des algorithmes complexes pour s’adapter à la situation sur le terrain. Majid Gholipour, le leader de l’équipe de l’université Qavzin Open en Iran, qui a déjà participé à plusieurs reprises explique que chaque année ses robots sont plus intelligents. Ils sont désormais capables, par exemple, d’adopter des stratégies différentes selon le contexte : agressive s’ils sont en train de perdre, défensive s’ils sont en situation de domination.

Un événement comme la RoboCup met en évidence les progrès faits jusqu’à aujourd’hui dans le domaine de la robotique. Mais il s’agit également de perfectionner et d’améliorer l’ergonomie comme l’intelligence artificielle de ces androïdes face à des problèmes tout de même assez complexes. L’élaboration de décisions en temps réel face à des informations extérieures (ici le ballon et les autres « joueurs ») est un des aspects clés à développer avant de pouvoir concevoir puis produire industriellement des assistants robotiques personnalisés comme cela sera surement le cas dans quelques dizaines d’années.

Retrouver l’article du Guardian ici !

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email