Un train qui prend des passagers sans jamais s’arrêter ! share
back to to

Un train qui prend des passagers sans jamais s'arrêter !

7 janvier 2014

Les retards, les temps d’attente interminables dans les transports… On les accepte comme la corvée inévitable de la saison des voyages de fin d’année, mais il est possible que les nouvelles technologies changent cela ! Le blog Innovations du magazine Smithsonian a justement exploré une manière dont les trains à haute vitesse pourraient aller… encore plus vite.

Il s’agit d’un concept de train à haute vitesse qui prend et dépose ses passagers à divers arrêts sur sa route sans jamais avoir à s’arrêter. Ainsi, les trajets sont plus courts, mais aussi les coûts d’opération sont réduits, car sans les arrêts, un train consomme considérablement moins d’énergie.

Alors, comment pourrait fonctionner un tel système ferroviaire ? 

Priestmangoode, une société de design basée au Royaume-Uni est en train de développer ce projet de « quais mobiles », selon lequel les réseaux de trains périurbains et le métro seraient reconfigurés afin d’accueillir aussi les trains a haute vitesse.  Les passagers monteraient à bord d’un train local. Celui-ci se déplace sur une boucle qui, à certains points se retrouve parallèle aux voies du train à grande vitesse. Des pistes et des cabines individuelles seraient construites sur le train local, de sorte à ce que lorsque le train à grande vitesse et le train local se retrouvent côte à côte, à la même vitesse, un lien se fixerait momentanément entre les deux voitures, créant une porte de transfert pour permettre aux passagers de monter et de descendre. Pour accélérer le processus, les passagers embarquant seraient admis en utilisant un système d’identification par radiofréquence (RFID) qui scanne et confirme leur siège pour le voyage.

Découvrez le système en images dans la vidéo de présentation ci-dessous (en anglais)

Le défi le plus difficile pour la mise en œuvre d’un tel système, outre le coût, est qu’il implique de devoir retravailler l’infrastructure des systèmes de transport en commun des villes desservies par le train. Les questions de logistique (pannes mécaniques, grèves, perte de bagages) couplées avec la possibilité d’accidents, nécessiteraient un grand temps d’essai avant de pouvoir envisager une mise en place réaliste.

Vous pouvez lire l’article du Smithsonian Magazine dans son intégralité ici.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email