Cette bague numérique permet aux malvoyants de lire share
back to to

Cette bague numérique permet aux malvoyants de lire

22 avril 2014

Si certains doutaient encore de l’utilité des « wearable technologies », cette innovation les fera peut-être changer d’avis. Développé par des chercheurs du MIT, le prototype FingerReader est une bague électronique permettant de scanner un texte, en version électronique ou papier, pour le retranscrire sous la forme vocale. L’enjeu ? Rendre la lecture accessible à tous – et notamment aux malvoyants, explique TechCrunch dans un article du 17 avril. 

Selon une récente étude de l’Institut National pour les aveugles en Grande Bretagne (Royal National Institute of the Blind in Britain) en 2011 seulement 7% des livres sont accessibles en gros caractères, en version audio intégrale ou en braille. Pour répondre à cette problématique d’accès aux contenus, des chercheurs du Fluid Interface Group au MIT Media Lab ont développé une bague qui permet de scanner n’importe quel texte et de le lire à voix haute (voir la démonstration dans la vidéo ci-dessous). Le lecteur suit les lignes de texte avec sa bague équipée d’une caméra et en reçoit un retour audio. Le dispositif est également capable de prévenir le lecteur lorsqu’il suit mal la ligne pour mieux l’accompagner dans sa lecture. Il s’agit ainsi de pousser encore un peu plus loin la technique de la synthèse vocale et des lecteurs d’écran.

Les chercheurs expliquent également que le dispositif serait capable de traduire le texte dans une autre langue. Une façon de s’inscrire dans la prochaine grande tendance pour Internet, celle où la voix deviendrait l’interface ultime d’accès aux informations.

Pour en savoir plus c’est ici avec TechCrunch.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email