Une base de données pour vos diagnostics santé share
back to to

Une base de données pour vos diagnostics santé

10 février 2014

Obtenir un diagnostic en temps réel, prédire votre état de santé en prenant en compte tous les paramètres environnementaux pouvant induire une maladie, c’est le projet de la plateforme de crowdsourcing Oasis dont l’objectif est de développer un système d’information et de gestion de votre santé utilisant un capteur capable d’un suivi médicale régulier. Décryptage avec PSFK.

“Vous vous sentez mal tout d’un coup, est-ce que ça vient de l’eau que vous venez de boire ? ou peut être de ce que vous venez de manger ? Avez-vous attrapé quelque chose qui viendrait de votre voisin dernièrement malade ? Pour savoir ce qui arrive dans votre vie, vous devez mieux connaître votre environnement et ce qui arrive autour de vous. Imaginez quelle vie vous pourriez avoir si vous pouviez éviter de tomber malade, ou obtenir un diagnostic avant même d’être malade … »

C’est ainsi que la plateforme de crowfunding Indiegogo présente l’initiative Oasis.

Projet développé par des chercheurs de l’Institut pour les TIC de Californie, Oasis veut offrir aux citoyens une plateforme de partage de données permettant de détecter rapidement votre état de santé et les informations sur votre environnement. L’idée : anticiper des diagnostics et observer via une carte les données essentielles à retenir autour de vous pour vous éviter de tomber malade.

Le dispositif : des appareils électroniques (des capteurs), des utilisateurs connectés et un système d’information et de gestion des données mesurées. L’élément central est le capteur car il vous permet de prendre des mesures tels que la température, le pouls, le taux d’oxygénation, etc. Une fois ces mesures prises, elles sont transmises directement à la base de données qui les compare à celles des autres contributeurs pour établir un diagnostic.

Et le dispositif est fait pour apprendre de son utilisateur et ainsi devenir plus intelligent afin d’affiner ses analyses : plus vous intégrez des mesures sur votre environnement et sur vous-même, plus votre diagnostic sera pertinent.

Ce projet nous rappelle les initiatives de « science citoyenne » qui ont pour caractéristique de rassembler amateurs et professionnels pour diagnostiquer des maladies, à l’image du serious game Phylo qui invite les internautes à travailler sur la reconnaissance d’une protéine liée au VIH. Et les médecins aussi se prêtent au jeu de la plateforme d’échange d’informations sur les symptômes des maladies. Mais de façon plus amusante, avec Instagram.

Pour en savoir plus sur Oasis, c’est ici avec PSFK.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email