Une chimère et une nécessité

28 octobre 2011

Une chimère si on prend acte d’un écosystème mondial en expansion s’immisçant dans les territoires nationaux et touchant, objectivement, tous les citoyens. Il s’agit bien d’un empilement de structures en phase avec les différents niveaux de gérance de territoires : pensons à 27 pays, à l’Europe, à des continents, pensons alors à nos Bastides du Sud-ouest bâties pour résister…

Une nécessité car tout empire, réel ou immatériel, ne peut perdurer qu’avec des règles acceptées par tous quelque soit l’approche de chacun. C’est l’obligatoire nécessité d’ériger des règles et de les faire respecter pour le bien des acteurs privés et publics du numérique.

Ce n’est jamais simple et l’histoire montre que des combats, parfois mortels ont précédés l’élaboration des gouvernements du réel. Je crois à la force d’un partage entre ceux du monde de l’entreprise, ceux de la sphère publique et ceux de la société civile. Partager pour gouverner est le gage de la réussite. Et puisque on parle d’e-gouvernement qui préside l’articulation du virtuel avec la réalité ?

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email