Une Magna Carta du numérique au Royaume-Uni share
back to to

Une Magna Carta du numérique au Royaume-Uni

10 juin 2015

A l’occasion des 800 ans de la Magna Carta et des 25 ans du World Wide Web, la British Library a lancé ce projet où chacun peut voter pour les clauses qu’il préfère, nous rapporte la BBC.

Quel Internet voulons-nous ? C’est à cette question qu’ont tenté de répondre la British Library et les 3 000 jeunes impliqués qui ont proposé les clauses de cette Magna Carta soumises au vote des internautes. Rassemblées dans trois grands thèmes, elles portent ainsi sur la liberté, l’accès et le respect de la vie privée sur Internet.

 

Capture d’écran de la plateforme de vote

Ce projet n’est pas sans rappeler plusieurs propositions politiques : celle les Libéraux-Démocrates lors de la campagne électorale qui s’est tenue au printemps dernier au Royaume-Uni, ou encore plus récemment par Axelle Lemaire, Secrétaire d’Etat chargée du numérique, lors des Rencontres parlementaires pour l’économie numérique le 10 juin :

Sir Tim Berners-Lee, inventeur du World Wide Web, soutient également cette initiative : « C’est important pour les plus jeunes de réfléchir à l’avenir dès à présent, alors que nous sommes en train de décider de quelle sorte de futur il s’agira, et dans lequel il auront à vivre ».

Pour voter sur les clauses de cette Magna Carta du numérique, c’est par ici. Les 10 propositions ayant réuni le plus de voix seront dévoilées le 15 juin, jour anniversaire de son illustre prédécesseur.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur l’article de la BBC.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email