Des objets toujours plus connectés

12 décembre 2012

« L’Internet des objets », c’est le thème choisi cette année par LeWeb Paris 2012. Qu’ils proposent d’automatiser notre quotidien ou de nous quantifier nous-mêmes, ces objets équipés de capteurs définissent de nouvelles façons d’appréhender les technologies numériques. Pour vous donner en donner un plus large aperçu, nous vous proposons un tour d’horizon des objets qui ont retenu notre attention, à partir de cette sélection réalisée par Influencia.

>Automatiser son quotidien

Pour ne plus jamais oublier vos médicaments, la Vitality Glowcaps s’allume dès qu’il est l’heure de prendre votre comprimé. Si au bout de deux heures, vous n’avez toujours pas ouvert cette petite boite plutôt maline, vous recevrez un SMS vous signalant l’oubli.

C’est à découvrir dans cette vidéo plutôt amusante : 

L’innovation du moment, c’est aussi les smart grids, et leurs compteurs intelligents. Baptisé Nest, ce thermostat collecte les données de votre maison pendant une semaine, puis se configure pour minimiser vos dépenses d’énergie. Il peut aussi être contrôlé à distance via un smartphone ou une tablette.
 

> Surveiller ses données physiologiques

Pour vous aider à prendre soin de vous, l’entreprise Withings a créé une balance connectée au Wifi. Grâce au flux d’informations qu’elle délivre, vous pouvez gérer depuis votre smartphone l’évolution de votre poids, de votre masse grasse ou encore de votre IMC (indice de Masse Corporelle). Plus encore, elle peut même tweeter toutes ces informations.

 

Pour faciliter leur travail, des agriculteurs suisses testent quant à eux un dispositif baptisé Anemon.

Par un système de capteurs implantés sur le corps de la vache, ce système exploite les informations physiologiques de l’animal et envoie un SMS au propriétaire lorsque les vaches sont en période de reproduction.

La vache est donc, à notre connaissance, le second animal connecté au réseau mobile… après le mouton.

Qui n’a jamais rêvé de pouvoir s’occuper de ses plantes avec le plus grand soin ? Pour cela, le capteur Koubachi, placé dans la terre, peut vous informer par Wifi sur votre Smartphone, des besoins énergétiques de votre plante en temps réel.

Un aperçu de ce que les objets connectés pourraient nous réserver pour demain !

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email