Une nouvelle profondeur pour l’information share
back to to

Une nouvelle profondeur pour l'information

28 octobre 2011

Le web présente un avantage indéniable par rapport aux supports traditionnels. Il permet une mise en relation techniquement simplifiée par l’utilisation des hyperliens qui permettent aux internautes de se diriger vers des sources complémentaires (écrites ou vidéo). Une information peut alors être complétée par des références à des articles antérieurs, que ceux-ci soient sur le site propre de l’éditeur ou sur le reste de la toile. On peut parler de « profondeur » de l’information dans la mesure où, en quelques clics, l’internaute arrive rapidement à la source de l’information.

De nombreuses études ont d’ailleurs montré que la présence des hyperliens au sein des articles est nécessaire pour que l’internaute revienne sur le site. Il ressort de ces constats statistiques que, ce qui n’allait pas nécessairement de soi il y a quelques années pour les éditeurs, les sites d’information ne doivent pas être des prisons éditoriales (dont le but serait de capter les internautes), mais au contraire des plateformes leur permettant de s’orienter facilement vers les informations qu’ils recherchent. Ces études ont montré que l’audience était une fonction croissante du nombre d’hyperliens sortants.

Au-delà de ce constat technique positif pour la qualité de l’information, il n’en demeure pas moins que mieux informer sur le web implique de respecter les mêmes exigences que celles que les rédactions sur les autres supports doivent respecter, à savoir la nécessité de vérifier les informations et ne pas tomber dans les dangers de l’instantanéité de l’information.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email