Une partie des jeunes n’accèdent pas aux usages share
back to to

Une partie des jeunes n’accèdent pas aux usages

28 octobre 2011

Alors même que de nombreux usages du numérique se développent dans la sphère privée dès le plus jeune âge (jeu vidéo, jeux en ligne, photo numérique, téléphonie mobile, messagerie instantanée, etc.), la tentation est grande de penser que la génération des « digital natives » n’a plus besoin d’une formation quelconque aux outils numériques.

Las, de nombreux professeurs constatent encore qu’une partie des jeunes n’accèdent pas à ces usages. Pire, la compréhension et la maîtrise des outils numériques est beaucoup trop limitée pour en développer une réelle appropriation, gage d’usages professionnels, vecteur d’une insertion économique et sociale dans la société de la connaissance. Il est donc impératif que l’école continue de jouer son rôle en formant les élèves et les étudiants aux usages du numérique afin que les futures générations accèdent à la citoyenneté numérique pleine et entière.

Dès lors, il ne fait nul doute que l’école et l’université doivent être en charge de cette formation au numérique. Cependant deux conditions préalables sont absolument nécessaires. La première est que les institutions que sont l’école et l’université se repositionnent sérieusement dans un monde où l’accès à l’information et la connaissance a radicalement changé. La seconde est que l’on modifie en conséquence la formation des professeurs et que l’on y intègre la pédagogie numérique comme élément central dans leur formation. Pas sûr à cet égard que la réforme actuelle du master ait réellement intégré cette problématique.
 

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email