Vers une disparition des pédagogies transmissives ? share
back to to

Vers une disparition des pédagogies transmissives ?

16 décembre 2014

Y a-t-il réellement des pédagogies qui sont propres aux nouveaux outils numériques, tablettes et smartphones notamment ? La question est plus complexe qu’il n’y paraît. A priori, il n’y a pas de réelles nouveautés pédagogiques : on peut apprendre en lisant (sur tablettes dédiées comme on le ferait avec un livre), en discutant (fonctionnalités sociales en ligne comme on le ferait en face à face), en jouant (jeux sur support numériques comme avant les jeux de plateaux, d’aventures etc.). Et pourtant, une rupture est en train de se produire, en partie due aux usages des outils digitaux et diverses apps : la disparition des pédagogies transmissives. Les cours où le professeur transmet son savoir de façon linéaire sont en compétition directe avec le smartphone que l’étudiant tient en main, où il peut avoir l’information qui l’intéresse (concept du « on demand »), en quelques clics (simultanéité de l’information).

Les outils numériques induisent ainsi de nouvelles attentes en terme d’enseignement, plus qu’elles ne créent de nouvelles pédagogies. Ces attentes s’expriment par plus de personnalisation, d’interactivité et de divertissement. Il est vrai que les tablettes et smartphones créent une interactivité avec le contenu et une dynamique gestuelle bien plus forte qu’avec les ordinateurs. Face à ces attentes, les pédagogies numériques s’orientent naturellement vers des formats moins transmissifs et centrés sur l’apprenant.

Les trois incontournables pour les pédagogies numériques sont : social, gamification, mobile.

Social : se comparer aux autres, partager, s’entraider;

Gamification : produire une motivation intrinsèque essentielle pour faire apprendre

Mobile : favoriser un apprentissage en contexte (situated learning), avec des contenus associés à une situation ou un lieu spécifique (ex. apps de géolocalisation en réalité augmentée dans les rues de Paris pour comprendre les évènements historiques).

Les outils numériques transforment ainsi profondément les pratiques d’enseignement et orientent la pédagogie vers plus d’interactivité en contexte mobile. Réussir nécessite toutefois de penser problématique épistémologique (que voulons-nous que nos étudiants/élèves apprennent ?) avant la problématique logistique (nous avons des tablettes, qu’en faisons-nous ?). Et les pédagogies numériques prendront alors tout leur sens.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email