Vers une médecine en trois dimensions

7 avril 2015

De nombreuses start-up souhaitent révolutionner la médecine en misant sur les hologrammes. Avec l’espoir ultime de se passer d’intervention chirurgicale pour observer certains organes… Explications avec un article de Wired

En 2012, le célèbre rappeur américain Tupac renaissait de ses cendres le temps d’un morceau grâce à un hologramme. Et la technologie pourrait bien passer de la scène au cabinet de médecin, à en juger par l’imposante liste de start-up spécialisées en imagerie médicale 3D repérées par Wired. L’enjeu : palier d’abord aux imperfections des représentations actuelles qui souffrent encore d’imprécisions…

Avec des représentations plus réalistes de l’anatomie des patients, les praticiens pourraient en effet déceler plus tôt certaines pathologies et anticiper leur traitement avant de passer par le bloc opératoire. Outre la qualité des soins et le confort du patient, les étudiants en médecine profiteraient également de l’innovation pour s’exercer plus facilement.

Entre réalité virtuelle et réalité augmentée, la visualisation holographique dessine un futur de la médecine où le corps du malade est moins sollicité pour les examens… et peut l’être davantage pour d’autres soins.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur Wired.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email