Vers une mise en commun des données génétiques mondiales share
back to to

Vers une mise en commun des données génétiques mondiales

6 juin 2013

Plus de 70 organisations médicales et de recherche agissant dans 41 pays viennent de se mettre d’accord pour créer une base de données concernant les variations génétiques. C’est ce que nous rapporte le New York Times dans un article du 5 juin dernier.

Les données mises en communs avec l’accord des sujets d’étude seraient mises à disposition de tous les médecins dans le monde. L’intérêt d’une telle mise en commun des génomes ? Partager les informations concernant les réponses de différents patients aux traitements par exemple.

Et l’enjeu est de taille puisque dans les années à venir, les chercheurs estiment que des millions d’individus auront leur génome séquencé. Les chercheurs pourraient alors faire des analyses à grande échelle et sur des échantillons plus larges.

Mais pour aboutir, l’initiative devra résoudre plusieurs problèmes à commencer par le format des données.

Pour en savoir plus sur le projet et lire l’intégralité de l’article du New York Times, c’est par ici.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email