Vincent Peillon : faire entrer l’école dans l’ère du numérique share
back to to

Vincent Peillon : faire entrer l'école dans l'ère du numérique

24 janvier 2013

Parmi les grands chantiers du gouvernement figure le projet de loi de Vincent Peillon sur la refondation de l’école. Alors que certains enseignants se sentent incompris et s’inquiètent d’une telle réforme qu’ils jugent précipitée, le Ministre a présenté mercredi 23 janvier au matin au Conseil des ministres les points qu’il souhaite voir améliorer.

Le projet de loi du Ministre prend notamment position sur la relation entre école et numérique. Le challenge pour le ministère ?

« Faire entrer l’école dans le numérique. »

Avec au programme, la mise en place d’une éducation au numérique, la création d’un service public de l’enseignement numérique qui aura à charge l’organisation de l’offre des productions « pédagogiques numériques » , l’élargissement du domaine de l’exception pédagogique et la clarification des compétences entre l’Etat et les collectivités territoriales.

Les quatre points pour faire rentrer l’école dans le numérique partent d’un constat :

« L’École ne peut pas rester spectatrice de ces évolutions. Elle doit en devenir actrice pour pouvoir accompagner les élèves dans une société dont l’environnement technologique se transforme de plus en plus rapidement. »

Les missions de l’école restant inchangées « instruire, éduquer, émanciper et former les enfants d’aujourd’hui pour qu’ils deviennent les citoyens épanouis et responsables de demain » – Vincent Peillon explique vouloir faire « apprendre et enseigner autrement, pour favoriser la réussite de tous ». Le tout en évoquant les pédagogies différenciées, l’interactivité et le travail en autonomie entre autres.

Le ministre ne précise toutefois pas quelles pourraient être les modalités d’exécution d’une telle ambition. Mais il demande que soit instaurée une formation « à l’utilisation des instruments et ressources numériques », du primaire au lycée pour transmettre à chacun connaissances et compétences nécessaires à « une maîtrise de l’information devenue aujourd’hui la condition de l’accès aux autres savoirs ».

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email