Vive les contenus illégaux !

28 octobre 2011

Je n’ai pas d’idées préconçues sur les contenus qui doivent bénéficier des 2 milliards du Grand Emprunt. Mais je sais une chose : certains seront illégaux, surtout parmi ceux qui innovent.

Car, bien souvent, l’illégalité est un passage obligé. Oh, pas qu’on ait un penchant pervers pour le côté obscur mais pour une raison simple : quand on innove, on est seul. Et, en plus du risque économique, il faut souvent supporter le risque juridique.

Personne n’a jamais tenté ce que vous voulez tenter ? Débrouillez-vous ! Vous ne pouvez pas assurer que votre business sera une machine à cash ? Débrouillez-vous ! Mais soyez sûr que, si ça marche, il sera toujours temps de passer à la caisse, plus tard, pour régler toutes ces questions qui n’intéressaient que vous quand vous n’étiez personne. Je n’ai donc pas d’idées préconçues sur les contenus qui doivent bénéficier des 2 milliards du Grand Emprunt mais tous mes vœux accompagnent ces innovateurs qui se lancent, bille en tête, dans l’inconnue et l’incertitude.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email