Votre maison pour 3500 euros ? C’est possible… si vous l’imprimez en 3D share
back to to

Votre maison pour 3500 euros ? C'est possible... si vous l'imprimez en 3D

30 avril 2014

Et si vous pouviez réaliser votre maison pour moins de 3 500 euros ? C’est possible grâce à la technique de l’impression tridimensionnelle (3D), nous raconte Daily Geek.

A la croisée des mouvements « maker » et « Do it yourseflt », l’impression 3D inonde tous les marchés. Si elle n’est pas une révolution dans le monde industriel (utilisée notamment pour le prototypage), elle bouleverse en revanche les pratiques dans le domaine de la fabrication, et sort cet outil de l’usine pour l’installer à la maison.

Aujourd’hui, elle s’ouvre au bâtiment. La société chinoise Shanghai WinSun Decoration Engineering Co a ainsi utilisé une imprimante 3D de 32 mètres de long, 10 mètres de large et 6,6 mètres de haut pour réaliser en 24 heures les murs d’une maison.

Technique de fabrication additive (voir la démonstration dans la vidéo ci-dessous), l’imprimante 3D a monté les pièces une à une. C’est par couches successives qu’est coulé le matériau d’impression, composé d’un béton à base de ciment et de fibre de verre issus de déchets de diverses constructions.

En plus de l’argument économique, l’impression 3D pour le bâtiment est aussi, dans ce cas précis, une technique éco-responsable. Elle peut rappeler le concept d’éco-conception « cradle to cradle » (C2C) qui veut que « rien ne se perde » et que tout se recycle. Les déchets sont réinjectés dans d’autres produits. A voir si l’impression 3D, qui révolutionne déjà le monde de la bio-technologie, permettra de repenser de façon plus écologique la chaîne de fabrication dans le bâtiment ?

Pour en savoir plus, c’est ici.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email