Wikileaks & la question du traitement des données share
back to to

Wikileaks & la question du traitement des données

26 juillet 2010
Wikileaks, site spécialisé dans la publication de documents confidentiels, a mis en ligne, dans la nuit de dimanche à lundi,  plus de 92 000 documents de l’armée américaine, relatifs à la guerre en Afghanistan. 
 
Cette gigantesque fuite, d’ores et déjà considérée comme l’une des plus importantes de l’histoire américaine, renseigne sur la géopolitique de la région, des morts de civils non déclarées,  l’équipement en matériel des Afghans…
 
Fait marquant : le site avait fourni l’intégralité de ses données à trois médias, qualifiés de « partenaires » – respectivement le New-York Times, The Guardian, et Der Spiegel. Tous ont recoupé les informations contenues dans les documents de Wikileaks, et ont respecté « l’embargo » qui leur était imposé. Mais ils n’ont pas opté pour le même mode de traitement, illustrant ainsi la diversité des formats éditoriaux en ligne.
 
Le Guardian a, par exemple, opté pour la cartographie : le site propose ainsi une visualisation des évènements qu’il considère comme les plus marquants ainsi que l’ensemble des datas utilisées
 
Le New York Times lui préfère  au contraire un très long article reprenant dans leur intégralité des points marquants. 
 
Le Der Spiegel, de son côté, a opté pour une représentation intermédiaire, sous forme de diaporama
 

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email