Wikimedia lance son guide du routard numérique share
back to to

Wikimedia lance son guide du routard numérique

16 janvier 2013

Après Wikipedia, Wikionary et Wikiquote, la Fondation Wikimedia a ouvert les portes de Wikivoyage, une sorte de Wikipedia du tourisme, pour et par les internautes. Sue Gardner, la directrice exécutive de la Fondation, en explique les raisons et pourquoi les contributions ne peuvent qu’améliorer le site.

A l’instar des guides de voyage papiers, la Fondation Wikimedia a lancé hier – jour de son 12ème anniversaire – Wikivoyage. Fonctionnant sur le même principe que Wikipedia, elle compte se construire avec les contributions des internautes. Sue Gardner, directrice exécutive de la Fondation, dans un communiqué de presse, expliquait ainsi que « Wikivoyage, avec le soutien de la fondation Wikimedia et de la communauté , pourrait devenir encore plus grand et meilleur [que la base existante] ». Gardner continue :

« Il y a une énorme demande mondiale pour obtenir des informations sur des voyages, mais très peu de sources sont à la fois complètes et non-commerciales. C’est en train de changer.»

L’argument de poids face aux concurrents commerciaux ? La gratuité et la licence de Wikivoyage qui permet de « lire, copier, imprimer, enregistrer, télécharger, modifier, distribuer, vendre et mettre à jour » en respectant les termes de la licence précise le communiqué. 

Le projet, dont la période embryonnaire remonte à 2006 en version allemande et italienne, est pour le moment en version bêta et compte plus de 2.400 entrées en français selon Numerama. Avec un total de 50.000 articles dont 26.500 entrées en anglais et 12.200 en allemand, le guide de voyage destiné à s’enrichir avec le temps pourrait devenir une des références en la matière.

À quand un guide (papier ou numérique) édité à partir de Wikivoyage ?

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email